Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

 

Communiqué de presse

 

Clinique Mutualiste Bénigne Joly et CHU Dijon Bourgogne :

une coopération étroite préfiguratrice d’un projet médical régional de grand intérêt pour l’avenir

 

En réponse à la crise sanitaire induite par l’épidémie COVID-19, la Clinique Mutualiste Bénigne Joly de Talant (établissement privé à but non lucratif géré par la Mutualité Française Bourguignonne) et le Centre Hospitalier Universitaire Dijon Bourgogne (établissement public) poursuivent le renforcement de leur coopération afin d’organiser la prise en charge des patients atteints ou non de la COVID-19.

 

 

UNE COOPERATION RENFORCEE DEPUIS LA PREMIERE VAGUE POUR GARANTIR LA CONTINUITE DES SOINS

 

Depuis la première vague d’épidémie survenue au début de l’exercice 2020, la coopération historique existant entre les deux établissements de santé a connu un nouvel élan, illustré par la mise en place de blocs opératoires dits « déportés », permettant la réalisation d’une partie de l’activité chirurgicale du CHU Dijon Bourgogne au sein de la Clinique Bénigne Joly. Celle-ci garantit, dans des conditions de sécurité optimales, la continuité de la prise en charge des patients concernés et permet parallèlement de libérer des lits et places pour les patients atteints de la COVID-19.

 

Pour la deuxième fois depuis plusieurs mois, si les interventions non urgentes sont aujourd’hui déprogrammées dans toutes les structures hospitalières afin de pouvoir faire face à l’afflux de patients touchés par la COVID-19, les interventions dites « urgentes » ou « à risque » sont quant à elles maintenues, notamment pour la cancérologie afin de limiter toutes pertes de chance.

 

Alors que le CHU Dijon Bourgogne doit pourvoir à ses missions de recours régional parallèlement à la prise en charge des patients COVID-19, la mise à disposition de vacations par la clinique pour les chirurgiens du CHU a ainsi été déployée depuis mars 2020, se traduisant notamment par la mise à disposition de salles de bloc opératoire, de salles de réveil et de soins intensifs, de lits d’hospitalisation et donc la mobilisation des professionnels de santé de la clinique.

 

Depuis le 2 novembre 2020, des interventions programmées en chirurgie digestive, vasculaire, thoracique et gynécologique, réalisées par des chirurgiens du CHU Dijon Bourgogne, sont progressivement déployées au sein de la Clinique Bénigne Joly.

 

 

UN PROJET MEDICAL PARTAGE ET NOVATEUR AU SERVICE DE LA SANTE PUBLIQUE

 

Ces nouvelles organisations préfigurent le déploiement d’un projet médical partagé et très intégré entre les deux établissements qui partagent déjà les mêmes valeurs, de belles complémentarités et des priorités communes.

Ensemble ils souhaitent :

 

  • garantir des parcours patients fluides et sécurisés sur l’agglomération dijonnaise et le territoire ;
  • rendre attractif l’exercice médical et paramédical et fidéliser les professionnels de santé en proposant un exercice mixte public /privé ;
  • calibrer un projet immobilier dans le sud de l’agglomération dijonnaise répondant aux enjeux portés par un projet médical partagé.

 

UNE REPONSE ADAPTEE AUX BESOINS DE l’AGGLOMERATION DIJONNAISE

 

En renforçant très fortement leurs complémentarités via l’élaboration et le déploiement de ce projet commun, les deux établissements qui possèdent déjà des filières d’excellence reconnues affichent leur ambition :

 

  • d’offrir à la population une réponse géographique de proximité sur le bassin du Sud Dijonnais, avec une ouverture et une meilleure accessibilité sur le Pays Beaunois notamment ;
  • d’élargir l’offre médicale sur ce secteur et proposer un projet médical de pointe axé sur le parcours cancérologique, en associant la radiothérapie et la médecine nucléaire ;
  • de fidéliser les praticiens et les chirurgiens en leur proposant une structure avec des plateaux innovants leur permettant un exercice partagé (salarié – libéral).

 

UN NOUVEAU SITE TRES MODERNE ET INNOVANT

 

Ce projet prévoit ainsi le déménagement à terme de la Clinique Bénigne Joly de Talant sur un nouveau site dans un espace très moderne et innovant, sur le Sud Dijonnais. Plusieurs réunions de travail communes ont d’ores et déjà posé les bases de ce nouveau projet médical partagé et intégré.

 

Le contexte de la crise actuelle constitue un puissant catalyseur de coopération et encourage à la mise en œuvre de ce projet entre les deux établissements de santé. Il permet de « réinventer » les modes de fonctionnement traditionnels et d’intensifier les passerelles et les coopérations afin de répondre de manière efficiente et coordonnée aux besoins de la population.

 

 

 

 

Michel MARTIN, Président de la Mutualité Française Bourguignonne - Services de Soins et d’Accompagnement Mutualistes :

 

« Fidèle à nos convictions, ce partenariat se construit dans l’esprit des grands objectifs du mouvement mutualiste auxquels nous sommes très attachés : offre de soins innovante et accessible à tous, poursuite d’une démarche continue d’amélioration de la qualité, développement des relations avec l’ensemble des acteurs de la santé : usagers, professionnels et établissements. » 

 

 

 

Nadiège BAILLE, Directrice Générale du CHU Dijon Bourgogne :

 

 

« Je me réjouis de cette collaboration qui porte l’innovation et l’excellence des soins des deux partenaires. C’est un projet ambitieux qui permettra de développer plus encore nos savoirs faire communs et la prise en charge rapide des patients à l’aide de technologies de pointe. C’est aussi le reflet d’une belle coordination des secteurs public et privé, qui participent ensemble à une mission de santé. Enfin, c’est une grande opportunité pour le territoire, qui favorisera l’accessibilité des soins pour tous dans la continuité des valeurs du service public hospitalier ».